Ride des Ladies, Trois-Rivières

Comme le comité exécutif n’a pas de lady officielle pour le mandat 2010, nous avons lancé un appel à toutes pour demander si une lady d’un jour était intéressée à planifier et organiser la ride.

Nous n’avons pas eu une lady d’un jour mais bien deux,  Lyne et Marijo nous ont concocté une fin de semaine des plus merveilleuses.

Départ samedi le 17 juillet de Chambord, direction La Tuque, 18 motos ont déambulé derrière pêcheurs, campeurs et vacanciers.  Une pause à la halte de 2 millions et une autre à La Tuque pour refaire le plein d’essence et tout le monde reprenait la route vers Shawinigan, tout le monde sauf notre photographe officiel et sa conjointe qui devaient retourner vers St-Félicien.  Notre photographe en a toutefois profité pour prendre des photos de notre belle gang.

Shawinigan, Resto Pop 57, une grande table nous y attendait pour savourer de gros hamburgers et siroter une boisson fraîche.  Après le repas, nous avons rendu visite au concessionnaire Harley Davidson de Shawinigan.  Nous y avons été reçus avec plaisir.  Le proprio a même fait tirer un bon d’achat d’une valeur de $30.00 parmi les membres qui y avaient fait des achats.

Au moment de repartir du concessionnaire, une lady a eu un petit problème électrique sur sa moto.  Heureusement, notre directeur adjoint, mécano de son métier, a toujours des outils pouvant dépanner en tout temps, donc notre « mécano », le proprio et son homme de service ont vite trouvé le problème et sa solution.

Le proprio a ensuite aider à ralentir la circulation pour nous permettre de reprendre la route. Excellent service chez Harley Davidson de Shawinigan, allez-y pour le constater.

On reprend donc la route par la 157 jusqu’à Trois-Rivières.  Nous avons dû faire quelques détours en raison de travaux de construction ou du GPS mêlé, à moins que ce soit celui qui le lisait qui était mêlé !!!

Nos ladies d’un jour avaient arrêté leur choix d’hébergement sur l’Auberge  des Gouverneurs de Trois-Rivières.  Nous y sommes arrivés sous un soleil de plomb, pourtant la majorité du groupe revêtait leur imper.  Dame Nature s’est amusé à nos dépends durant toute la fin de semaine.  Un gros nuage noir, une menace de pluie battante, mais jamais sur nous finalement.  Nous nous sommes retrouvés plus mouillés d’avoir eu chaud dans notre imper que si nous avions passé sous la pluie !!

Heureusement, l’hôtel offrait une terrasse avec piscine au deuxième étage d’où nous pouvions sentir une brise des plus agréables.

La pluie, nous niaisant encore avec ces nuages isolés, a attendu que nous soyons prêts à partir pour notre réservation au restaurant pour se mettre à tomber.  Taxis, imperméables, parapluies, toutes les solutions ont servi pour s’y rendre.  Et le temps d’arriver, la pluie avait déjà cessé.

Restaurant Moose à Trois-Rivières, si vous avez une chance d’y aller n’hésitez pas. Succulent.

Durant cette fin de semaine se tenait le mondial des Amuseurs publics dans les rues de Trois-Rivières.  Acrobates, jeux d’échec géants, joueurs de blues, les Beatles à la manière RBO, plein de gens déambulaient à travers tous ces divertissements.

Nous y avons passé une très belle soirée.

Le lendemain, nous avons pris la route 138, c’est-à-dire le Chemin du Roy, pour nous rendre à Québec, au Tim Horton sur Duplessis pour casser la croûte avant de traverser le parc des Laurentides.

Là encore, Dame Nature s’est joué de nous en nous envoyant quelques nuages et des rideaux de pluie mais toujours avant que nous arrivions ou après que nous soyons passé.

Elle a gagné la partie un tout petit 10 minutes avant d’arriver à l’Étape.   Nous avons dû toutefois rajouter quelques doubles à l’Étape car la température avait chuté de quelques degrés.

La gang s’est séparée en deux à partir de là, ceux allant vers le Saguenay et ceux vers le Lac.  Après les salutations et les remerciements pour cette fin de semaine merveilleuse, nous avons tous repris la route direction maison.

Malgré beaucoup de trafic et quelques nuages menaçants, tout le monde est arrivé à bon port fatigués mais heureux.

Merci à nos deux ladies d’un jour pour ces plaisirs et découvertes, merci à nos autres ladies d’avoir acceptésde se joindre à cette activité, merci à nos gentlemen pour avoir veiller sur notre bien-être. Merci aussi à une lady sans qui nos journées n’auraient aucune couleur, c’est-à-dire Dame nature.

Vous nous confirmez à chaque fois votre fierté de faire partie du chapitre HOG Lac St-Jean.

Merci, vous nous donnez des ailes pour continuer.

Louise Limoges

Rallye National,Sherbrooke

Cette année le rallye national se tient à Sherbrooke.  Les membres du chapitre de Sherbrooke ont travaillé comme des forcenés pour nous offrir un rallye digne des québécois.

Les rallyes nationaux sont plutôt organisés par HOG Canada de l’Ontario, donc plus sages, journées ou soirées plus courtes…

Les membres de Sherbrooke ont donc proposés « fortement » de faire un poker run, des randonnées dans leur belle région, un souper chez le concessionnaire avec band de musique etc….

Nous pouvions nous inscrire au rallye à l’Hôtel Delta à partir de mercredi 17h00.  Les membres HOG s’étant préinscrits avant mai recevaient un chandail au couleur du rallye (rouge, qui nous donnait un air de borne fontaine ou de boîte à malle !!) une épinglette et un autocollant du logo de Harley.

Les différentes activités de la fin de semaine se sont tenues dans quatre endroits différents à Sherbrooke, soit l’Hôtel Delta pour les inscriptions, le show’N Shine, le bingo des motards et les départs du poker run; le Théâtre Granada pour la cérémonie d’ouverture du jeudi soir; le concessionnaire Harley Davidson de Sherbrooke pour les essais routiers, le souper du vendredi soir et l’achat des pleins de vêtements, accessoires et motos; et finalement, l’Université de Sherbrooke pour le départ du défilé du samedi matin suivi des jeux d’habilités et du souper de clôture du samedi. Nous avions aussi un service de navettes qui faisaient le tour de chaque hôtel et du concessionnaire.

Il y avait donc des gens partout en ville.  C’était facile de se perdre de vue durant la journée.

La plupart des membres du chapitre Lac St-Jean couchaient au motel L’Ermitage à environ 1km du Delta et plus de 2km du concessionnaire.

La gang du chapitre se retrouvait un peu partout mais surtout sur le balcon du motel en soirée et autour de leur moto à la frotter avant de commencer la journée.

Le gros de la gang est arrivé jeudi en fin d’après-midi.  Nous avons soupés tous ensembles à l’Eastside Mario.  Excellent restaurant et excellent service, vous auriez dû voir comment ils ont su vite monter une table pour 22 personnes sans réservation !

Dame Nature a voulu nous jouer un tour durant le souper mais nous avons tous eu le temps de manger avant qu’un orage nous tombe dessus.  Un membre a sifflé une navette qui passait justement en face afin que nous puissions tous revenir au motel bien au sec.

Vendredi, deux de nos membres se sont inscrits au Show’N Shine et ont remporté la 2ième et 3ième place.  HOG Canada a remis un foulard à Chantale Lavoie pour sa 2ième place et une poignée de main à Stéphane Germain pour sa 3ième place.  Nous avons fait part de notre déception quant à la reconnaissance de HOG Canada vis-à-vis ses membres. N’oublions surtout pas de souligner la première place de Chantale tant qu’au choix du public.

Ces participants ont passé des heures, voir des années à personnaliser leur moto et c’est sans compter la somme d’argent investie dans cette passion, donc un foulard et une poignée de main, très cheap de votre part Messieurs de HOG Canada !!!

Le bingo du motard suivait le Show’N Shine.  Il était plus facile de comprendre les boules nommées en anglais qu’en français, mais ils ont fait l’effort de parler dans notre langue. Très bon point.

Samedi matin, entre 800 et 1000 motos se sont réunies pour défiler dans les rues de Sherbrooke.  Autant de motos, autant de propriétaires fiers de montrer leur monture à leur image.

Après ce défilé, les jeux d’habilités ont tenu place à l’Université de Sherbrooke. Notre champion de l’an passé remettait son titre sur la table contre le même adversaire, arrivé deuxième à Victoriaville.  Une fraction de seconde déconcentré et le titre est passé sous le nez de notre champion.

Ne t’en fait pas Stéphane, tout le chapitre du Lac St-Jean sait que tu es le plus fort au slow race.  La victoire ne tient qu’à cette fraction de seconde.

Le rallye s’est terminé autour d’un repas à l’Université. Les 850 couverts ont vite été servis suivis d’une musique entraînante.

Le lendemain retour au bercail pour tout le monde.  Départ libre.

L’an prochain, rallye provincial à St-Jean sur Richelieu au Collège Militaire.  Le chapitre de Montérégie nous en promet tout un.

Merci à tous les membres qui sont venus à Sherbrooke.  Nous étions 56.  Wow.  Encore un succès grâce à vous.

Louise Limoges

Visite du chapitre de Repentigny

La fin de semaine de la Confédération, nous avons eu le plaisir d’avoir la visite du Chapitre HOG de Repentigny.

Leur Lady étant native de Roberval, elle a fait découvrir ce coin de pays aux membres de son chapitre pour la ride des Ladies.

Elle a donc mené 23 motos vers cet immense lac qui en surprend toujours plusieurs par sa majestuosité.  Arrivés vendredi en fin d’après-midi, ils sont venus siroter une bonne bière à la micro-brasserie La Chouape à St-Félicien avant d’aller se détendre après cette première journée de leur voyage de 3 jours devant les porter jusqu’à Charlevoix avant de reprendre la route de Repentigny.

Le lendemain, une douzaine de membres du chapitre du Lac St-Jean sont allés les rejoindre au Motel Roberval afin de les accompagner direction Dolbeau et ensuite Alma.  Nous avons dîné au bar L’Union.

Le chapitre de Repentigny a ensuite repris la route vers Ste-Rose du Nord et ensuite Tadoussac et Charlevoix.

Après avoir souhaité bonne route et prudence aux visiteurs, certains membres du chapitre Lac St-Jean ont décidé de faire un détour par St-André de l’Épouvante, histoire de prolonger la randonnée, d’autres ont roulés vers Anse St-Jean.

Nous sommes toujours fiers de faire connaître notre région et la chaleur de notre chapitre.  Il est toujours évident de voir la complicité qui lie entre eux chaque membre du chapitre Lac St-Jean.  C’est cette complicité que remarquent les autres chapitres quand ils nous rencontrent.

Que voulez-vous, nous sommes une grande famille mais une famille que se choisit à chaque année avec le même bonheur.

Louise Limoges

Randonnée Montérégie

L’été dernier, nous avons reçu des membres du chapitre Montérégie avec lesquels nous avons fait le tour du Lac et organisé un souper.  Ils ont été tellement bien accueillis qu’ils ont voulu nous rendre la pareille.

C’est donc durant la fin de semaine de la Confédération que le chapitre Lac St-Jean s’est rendu chez nos voisins montérégiens.

Dix-sept membres sont partis vendredi matin de Chambord, direction La Tuque pour une petite pause avant de reprendre la route vers Shawinigan. Ils en ont profité pour aller chez le concessionnaire Harley-Davidson de Shawinigan et dîner dans un restaurant tout près.

Direction Trois-Rivières, ensuite Bécancour, autre visite chez un concessionnaire Harley-Davidson ainsi que sa friperie.

La gang est arrivée à l’Hôtel L’Express vers 17h15 et le directeur du chapitre de Montérégie est venu leur souhaiter la bienvenue et leur proposer une terrasse afin d’y prendre un bon souper et boire quelques bières.   Ils ont pu en profiter pour planifier le transport des membres du Lac de l’hôtel jusqu’à la cabane à sucre où aurait lieu le souper et la soirée concluant la ride à Bony du samedi.

La température de ce vendredi soir était si agréable que les membres ont préféré siroter une autre bière dehors avant d’aller se coucher.

Samedi matin, la ride à Bony a rassemblé près de 300 motos, toutes marques confondues, pour une randonnée de 250 km.  Sous un soleil de plomb, la température effleurant les 36 degrés celsius, les motocyclistes étaient bien heureux de rouler le visage au vent.  Ils ont dîné sur une terrasse surplombant le Lac Champlain où on pouvait voir voguer les voiliers colorés.

Dans l’après-midi, une pause s’est avérée nécessaire pour rafraîchir tout ce monde.  Certains ont « calé » une bouteille d’eau froide et d’autres ont préféré avaler une « slutch » bien glacée au point de s’en geler le cerveau !

Une bonne douche, une petite sieste à l’hôtel avant de prendre le minibus vers la cabane à sucre où de bons steaks attendaient cette gang d’affamés. Souper suivi d’un orchestre de blues extraordinaire.

Nos membres, étant très raisonnables, sont revenus à l’hôtel vers 23h00 car une autre bonne journée les attendait le lendemain.

Les membres du chapitre du Lac et plusieurs du chapitre Montérégie ont pris la route vers Trois-Rivières en passant par les vieilles routes et ont découvert un coin de pays magnifique.

Après un bon dîner dans un resto grec, les deux chapitres se sont séparés et celui du Lac a pris deux directions différentes, soit Québec vers le Saguenay, ou La Tuque pour le Lac.

Merci au chapitre de Montérégie d’avoir permis cette belle randonnée et qui sait, peut-être renouvellerons nous cette belle expérience.                                                                                                                                                                                                                    

 

 

Jean-Yves Lepage

Party RPM, Auberge des Iles, St-Gédéon

Samedi 19 juin, le chapitre HOG Lac St-Jean et RPM Moto Plus conviaient les propriétaires de motocyclettes Harley Davidson à l’Auberge des Iles de St-Gédéon.

La journée débutait vers 13h30.  Plusieurs membres du chapitre Lac St-Jean ainsi que plusieurs proprios d’Harley sont venus nous saluer, participer aux jeux d’habilités et rester pour le souper.

Dame Nature a été des plus clémentes pour nous car il semblerait qu’il a plut partout au lac sauf à St-Gédéon, à l’exception de quelques gouttes qui traînaient à l’arrière d’un nuage.

Ces gouttelettes n’ont pas empêché Stéphan Germain de faire participer des habitués de jeux d’adresse et plusieurs novices également.  Nous avons même eu un participant à bicyclette se mesurant à une moto trois roues. Ce membre du chapitre de 6 pi 3 po sur une bicyclette d’enfant valait tous les détours !!!

Près de 80 motos se sont présentés sur notre site de jeux et plus de 55 personnes ont fait honneur au buffet Fesse de bœuf et porc servi en début de soirée.  Soirée qui s’est ensuite déroulée au son de la musique des années 80.  Des clients de l’Auberge sont même venus danser en notre compagnie.

Quelques personnes sont restées couchées à l’Auberge tandis d’autres ont dû affrontés flaques d’eau et pluie cinglante pour retourner au bercail.

Grâce à Jean-Philippe Harvey, Mathieu Gobeil et Andrée-Anne Ménard, nous avons eu une journée « ensoleillée ».  Nous leur disons un gros merci.

Grâce à Stéphan Germain, Nancy Pelletier et aux membres du comité exécutif du chapitre Lac St-Jean, tout spécialement Roger Harvey qui a su dénicher plein de cadeaux pour gâter nos participants,  nous avons eu une journée bien organisée.

Grâce surtout à tous les participants, nous avons eu une journée mémorable.

Merci et peut-être à l’an prochain.  Nous verrons s’il y a place à une nouvelle tradition au cœur des riders d’Harley.

Louise Limoges

Rassemblement de motos, St-Ludger de Milot

Tradition inconditionnelle depuis quelques années déjà, ce rassemblement accueille toujours un peu plus d’adeptes de la moto.

Nous avons donc, encore cette année, inscrit cette activité à notre calendrier.  Le nombre de participants a confirmé sans aucun doute que les membres apprécient cette tradition.

Près de 40 membres étaient du départ de St-Félicien vers les chutes à l’Ours de La Doré.  Plusieurs personnes n’avaient pas encore eu l’occasion de voir cette force de la nature.

Après une bonne bouffe d’été au Stop Bouffe de Dolbeau, pendant que certains membres retournaient vers leur demeure pour terminer des travaux extérieurs (eh oui, il faut quand même faire autre chose que de la moto malheureusement !), d’autres roulaient en direction de St-Ludger-de-Milot.

Là-bas, beaucoup de motocyclistes applaudissaient déjà les participants aux jeux d’habilités.  Quelques uns de nos membres ont d’ailleurs tentés leur chance.

Nous avons profité de l’occasion pour annoncer le Party du concessionnaire RPM de samedi prochain 19 juin à l’Auberge des Iles de St-Gédéon.  Espérons que les participants seront aussi nombreux qu’à St-Ludger !

Ce fût aussi une belle journée fructueuse car nous avons maintenant un membre de plus dans notre comité exécutif.  Jacques Rinfret occupera le poste de photographe officiel de notre chapitre.

Vous pouvez déjà voir son œuvre dans les photos des comptes-rendus des activités précédentes.  Photos de vous tous qui choisissez de nous accompagner dans nos folies.

Merci encore une fois et surtout milles fois pour cette belle journée

Louise Limoges

Café rencontre et vente de garage, Comptoir RPM St-Félicien

Samedi, le 29 mai 2010, le chapitre Lac St-Jean tenait un café rencontre jumelé avec une vente de garage de pièces, accessoires et vêtements Harley Davidson usagés.

Plutôt frisquet en début de journée, mais un bon café chaud pouvait vite réchauffer nos membres, dans tous les sens du mot.

Toutefois, le soleil s’est vite glissé parmi nos invités.  Il ne voulait sans doute pas être laissé pour compte dans le plaisir qu’avaient les gens à examiner et négocier les différents articles usagés apportés pour la vente de garage.

Plusieurs personnes ont pu trouver le trésor recherché ou bien réinventer la vocation de certains accessoires.

Certaines pièces venaient même avec l’installation !

Notre parrain-concessionnaire et sa fille ont passé une bonne partie de la journée avec les participants.  Nous avons pu voir la rutilante moto de notre parrain et assister à une « course » amicale.

On dit qu’une passion garde le cœur jeune.  Nous avons pu le constater de visu car notre « jeune » parrain a redessiné une belle ligne droite sur l’asphalte de la route provinciale !!

Ceux qui pensent qu’une Harley est une moto de bonhomme peuvent aller se rhabiller.

Nous en avons eu la preuve.

Plus de 60 personnes sont passés voir cette vente de garage.  Certains en ont profité pour acheter leurs billets pour le party RPM du 19 juin prochain ou pour le tirage de St-Ludger-de-Milot, d’autres pour adhérer au chapitre et d’autres pour magasiner des idées parmi tous les différents modèles des motos présents sur place.  Motos appartenant à nos participants mais qui pouvaient faire rêver des futurs proprios ou ceux désirant changer.

La personnalité de chaque propriétaire se reflète dans sa moto.   Un même modèle de base peut prendre mille et un visages.

Cette couleur passion fait de chacun de nos membres une personne unique.

Merci encore milles fois pour avoir partagé cette belle journée avec nous et surtout de continuer de partager votre belle amitié.

Louise Limoges

Journée du Loup, Alma

Comme à chaque année, la Journée du Loup se réserve de la visibilité auprès de la population, des gouvernements et des municipalités.

Les motocyclistes veulent expliquer et faire réaliser l’injustice de l’augmentation des plaques qu’ils subissent et ce, pour tous les modèles et marques confondus.

Il est vrai que nous sommes moins protégés suite à une collision.  Les blessures sont souvent très sérieuses pour ne pas dire mortelles.  Mais en sommes-nous les seuls responsables ?

Beaucoup d’accidents impliquent une voiture.  La majorité de ces accidents est causée suite à une mauvaise manœuvre du conducteur de la voiture impliquée.  Erreur de jugement de distance, omission de vérifier les angles morts, manque de visibilité de la motocyclette par son plus petit volume sur la route.

Les cyclistes courent les mêmes risques.  A preuve, l’accident mortelle de la semaine dernière où quatre cyclistes ont été fauchés sur le bord de la route.  Devront-ils eux aussi subir des frais pour les risques pouvant arriver ?

Il serait peut-être bon de sensibiliser la population à notre présence sur la route au lieu de faire payer les risques possibles à tous les motocyclistes de la province.

Chaque motocycliste peut raconter un incident qui aurait pu mal tourner si celui-ci n’avait pas réagi promptement.  Et c’est toujours parce qu’un automobiliste ne nous voit pas, ne nous entend pas. Nos silencieux tant décriés par la population nous ont souvent sauvé la vie car l’automobiliste regarde d’où vient ce bruit et a plus de chance de nous voir.  Voir et regarder est bien différent.  Il faut savoir quoi regarder pour voir quelque chose.

Durant leurs cours de conduite, chaque motocycliste apprend à prévoir les réactions des automobilistes : ouvriront-ils leur porte sans regarder, tourneront-ils à gauche en nous coupant le voie et ce, souvent sans mettre leur clignotant….Nous devons conduire et évaluer non seulement notre propre conduite mais celle de toutes les voitures nous entourant.

Est-ce que les cours de conduite pour automobile donnent la même formation aux futurs conducteurs? Leur apprennent-ils à partager la route avec la présence de motos ?

Il serait bon que les autorités se penchent sur le sujet.

Nous sommes 4000 motocyclistes au Saguenay-Lac St-Jean sans compter les touristes qui viennent nous visiter.  Il est important que tous nous voient durant tout l’été et non seulement pendant les Journées du Loup et de l’Escargot.

L’été au Québec, faire de la moto est une passion aussi grande pour nous que faire du camping et du caravaning pour d’autres.  La seule différence est la grosseur de l’objet de notre passion !!

Merci à tous les membres du chapitre venus soutenir cette cause.

Louise Limoges

Déjeuner d’ouverture, Chambord

Voilà, la saison est commencée.  Plus de 50 motos se sont retrouvées au resto La Fringale de Chambord pour notre déjeuner d’ouverture dimanche le 16 mai.

Beau brunch, beaucoup de choix, beaucoup de monde, même des membres du Saguenay sont venus nous trouver pour nous saluer et profiter du menu.

Plusieurs membres ne s’étaient pas revus depuis le déjeuner rencontre de février ou depuis la cabane à sucre, mais tous ont bien hâte de débuter et participer aux randonnées à venir.

Des informations concernant les activités à venir, un cadeau pour chaque moto remis à leur propriétaire et des remerciements et félicitations des proprios du Resto La Fringale pour notre agréable compagnie, voilà un survol de notre déjeuner.

Différents groupes ont pris différentes routes pour le retour à la maison, soit vers le Saguenay, soit vers Roberval, soit vers Alma.

Des membres ont fait le tour du Lac via Alma.  Mère Nature n’y a pas été de main morte avec son souffle.  Le vent était extrêmement dominant par endroit.

Beaucoup de motocyclettes de toutes marques roulaient dans les deux directions.  Les policiers sont donc à l’affût pour vérifier les certificats d’immatriculation et permis de conduire.  Ils en ont profité pour nous informer de leur présence accrue tout le long de l’été sans toutefois glisser un mot sur les fameux silencieux !!

Soyons donc vigilants et prudents.

Louise Limoges

Café rencontre, RPM Jonquière

Vendredi 23 avril 2010, le lac St-Jean n’est pas tout à fait dégelé, la terre non plus.  L’air est glacial par endroit, surtout aux abords du lac.  L’hiver a passé une partie de la saison en Floride et le printemps traîne on ne sait trop où. Le printemps est arrivé depuis plusieurs jours mais il semble ne pas le savoir, sans doute le décalage horaire.

Malgré ça, trois irréductibles bleuets en moto ont affrontés vents et degrés Celsius pour venir saluer d’autres membres du chapitre ainsi que notre parrain-concessionnaire chez RPM Moto Plus à Jonquière, heureux de se retrouver les mains autour d’un bon café et de se réchauffer les tripes avec des beignes bien frais, offerts par le concessionnaire.

Une dizaine de membres du chapitre ont répondu à l’appel des nouveautés à voir et aux potins à entendre.  Ces autres membres, plus raisonnables ou plus lucides, ont préféré prendre leur voiture.  Nos membres ne sont pas tous fous !!!

Nos trois irréductibles ont repris la route vers St-Félicien pour revenir au bercail et affronter de nouveau des vents plus frisquets et des degrés plus sibériens.

L’histoire ne nous dit pas si un rhume les attendait caché au détour d’un virage, prêt à leur sauter dessus durant leur téméraire randonnée.   A moins que le rhume ait trouvé qu’il faisait trop froid pour se pointer le nez dehors !!

Merci Gervais pour ce bon café.

Louise Limoges