Ride du directeur,Bentley Saloon et Ride Improvisée, Baie St-Paul 27 août 2010

Midi, le soleil plombe très fort, aucuns nuages, quelques photos devant le concessionnaire.  Il fait 94 degrés fahrenheit, nous enfourchons les motos direction Hampton Beach, ça presse!

Quelques uns d’entre nous préfèrent aller se tremper le bout des orteils dans la mer, les autres marchent ensembles en regardant à droite, à gauche, devant et derrière en essayant de tout voir mais c’est impossible, les yeux ne sont pas assez grands………….  Nous prenons un petit lunch sur une terrasse au deuxième étage d’un restaurant le nez dans le vent et les yeux sur la mer.   Quelques uns d’entre nous prennent un repas pour deux et d’autres se retirent du rang en prenant une table d’amoureux et en dégustant d’énormes hamburgers mais enfin c’est leur choix.

Nous avions décidé ensemble de nous retrouver aux motos vers 14h30 afin de rouler le reste de l’après-midi sur le bord de mer.  Plus la journée avance, plus il faut chaud, mais les paysages et les courbes qui se déroulent devant nous, la mer à notre droite, nous fait oublier la chaleur, enfin presque.  Quelques petites pauses ici et là, il est déjà 17h00.  Nous revenons au motel pour prendre une douche et aller souper.

Un fameux resto spécialisé dans les steaks !  Nous prenons un copieux repas avec bière et vin pour agrémenter le tout.  Pendant le repas, plusieurs discussions sur le cigare, beaucoup de rires,  nos cœurs sont remplis de joie.

À 20h30 nous partons tous ensembles pour le Bentley’s Saloon.   C’est là que ça se passe.  Le stationnement est plein de motos, nous ne serons donc pas seuls ici ce soir.  Nous avons de la difficulté à y entrer mais nous y parvenons.  Il y a plusieurs belles choses à voir à l’intérieur et il y a aussi beaucoup d’ambiance sur la scène en avant où  le groupe s’affaire à leurs derniers préparatifs avant de débuter le show.

Tout à coup un homme avec les cheveux aux coudes et un chapeau de cow-boy nous raconte son parcours de vie de musicien.   Imaginez-vous que c’était le batteur (drummer) de Lynyrd Skynyrd, ceux qui nous ont fait connaître la fameuse chanson Sweet Home Alabama.  Eh oui, c’était lui!   Le groupe débute et c’est la folie dans le bar, toute qu’une prestation de la part de ces musicien et d’autres personnes aussi !!!!!!!  Soirée remplie de belles surprises.   Mais il nous faut repartir se coucher car demain la journée sera longue.

Il est 8h00, les bagages sont embarqués.   Nous décidons de rouler un bout de chemin avant de déjeuner après avoir bu un bon jus d’orange et fait pipi dans la chambre du directeur…….

Prochaine destination, Mont Washington.  Nous y sommes vers midi et encore là, que du soleil aucuns nuages.  Il fait très chaud. Quelques photos un peu d’eau et pipi dans le po, nous repartons direction Sherbrooke.   Oups, un petit arrêt à la frontière canadienne et oui, tout s’est bien passé.  Quelques pauses et nous arrivons à Québec vers 20h30 pour y prendre un bon souper.

Nous avons fait le trajet depuis le matin en manches courtes.  C’était très très beau. Vestes de cuir, le plein d’essence, le ventre bien plein, direction l’Étape.  Là, une petite pause et les accolades habituels pour se dire à la prochaine, les gars se serrent la pince.   Tous me remercient du beau voyage que nous avons fait ensembles.

Moi je me dis que si j’avais été seul, c’aurait été un voyage très ordinaire.  Donc c’est grâce à VOUS TOUS qui m’ont accompagné si le voyage a été si agréable et j’espère à l’an prochain avec une nouvelle destination.  Gros merci.

Jean-Yves, votre directeur

 

Durant qu’une dizaine de membres accompagnaient le directeur du chapitre pour sa ride vers Arundel dans le Maine, les autres membres ont improvisé une sortie.

Une idée lancée par courriel et 19 personnes se retrouvent pour rouler vers Baie St-Paul.

Un départ du Tim Horton de St-Félicien, un arrêt à Roberval pour joindre d’autres membres, un autre arrêt chez Marchand de St-Bruno où 3 membres nous attendaient et finalement, un dernier arrêt au Tim Horton de Jonquière près du Holiday Inn et notre groupe se complète avec 2 autres membres.

C’est 16 motos qui ont pris l’autoroute vers la 381 où nous avons littéralement roulé à travers les mouches.  Le petit jeu que nous avons eu lors de la randonnée vers notre pique-nique de Rivière Éternité aurait fait beaucoup de gagnants.

Nous avons couché notre moto au gré des courbes, quand on dit « couché » c’est vraiment couché dans certaines courbes !

Quand on fait de la moto, on apprend très vite à observer les nuages.  Leur couleur, leur forme, leur densité, tous ces signes peuvent nous en dire long sur ce qui nous attend.  On peut facilement voir de loin le trop-plein d’eau que les nuages laissent tomber.  L’odorat peut aussi nous dire que la pluie est proche, car l’odeur de l’asphalte chaude mouillée est très particulière.

Mais pour en revenir aux nuages, ceux de samedi avaient la même forme qu’une aurore boréale mais en nuages vaporeux.  C’était très beau à voir.

Nous sommes arrivés à Baie St-Paul sous un soleil de plomb.  Nous avons pu nous asseoir tous ensembles sur une terrasse d’un bistro pour casser la croûte.

Ensuite, nous avons présenté à ceux qui ne l’avaient jamais rencontré, le gros bonhomme de fer.  C’est une sculpture faite en tuyaux de fer qui représente un homme d’au moins 15 pieds de haut avec beaucoup de détails.  Il se trouve sur une rue parallèle à l’église.  Essayer de le trouver à votre prochaine visite.   Sur la même rue, nous pouvons également voir un cadran solaire qui non seulement donne l’heure mais aussi la date.  Très impressionnant à voir cette précision.

Nous avons par la suite marché sur la rue principale où beaucoup de boutiques offrent aux touristes plein de merveilles.  On peut également y voir des peintres.

Vers 15h00, le groupe s’est divisé en trois pour partir vers différentes directions.  Un groupe allait faire le tour de l’Ile-aux-Coudres, un autre retournait à Alma en passant par Québec et le reste du groupe reprenait le même chemin qu’à l’aller.

Belle journée magnifique autant par la température que par les gens ensembles.   Une belle surprise que cette ride improvisée

Louise Limoges

Comments are closed.