Ride des Ladies, Trois-Rivières 17 juillet 2010

Comme le comité exécutif n’a pas de lady officielle pour le mandat 2010, nous avons lancé un appel à toutes pour demander si une lady d’un jour était intéressée à planifier et organiser la ride.

Nous n’avons pas eu une lady d’un jour mais bien deux,  Lyne et Marijo nous ont concocté une fin de semaine des plus merveilleuses.

Départ samedi le 17 juillet de Chambord, direction La Tuque, 18 motos ont déambulé derrière pêcheurs, campeurs et vacanciers.  Une pause à la halte de 2 millions et une autre à La Tuque pour refaire le plein d’essence et tout le monde reprenait la route vers Shawinigan, tout le monde sauf notre photographe officiel et sa conjointe qui devaient retourner vers St-Félicien.  Notre photographe en a toutefois profité pour prendre des photos de notre belle gang.

Shawinigan, Resto Pop 57, une grande table nous y attendait pour savourer de gros hamburgers et siroter une boisson fraîche.  Après le repas, nous avons rendu visite au concessionnaire Harley Davidson de Shawinigan.  Nous y avons été reçus avec plaisir.  Le proprio a même fait tirer un bon d’achat d’une valeur de $30.00 parmi les membres qui y avaient fait des achats.

Au moment de repartir du concessionnaire, une lady a eu un petit problème électrique sur sa moto.  Heureusement, notre directeur adjoint, mécano de son métier, a toujours des outils pouvant dépanner en tout temps, donc notre « mécano », le proprio et son homme de service ont vite trouvé le problème et sa solution.

Le proprio a ensuite aider à ralentir la circulation pour nous permettre de reprendre la route. Excellent service chez Harley Davidson de Shawinigan, allez-y pour le constater.

On reprend donc la route par la 157 jusqu’à Trois-Rivières.  Nous avons dû faire quelques détours en raison de travaux de construction ou du GPS mêlé, à moins que ce soit celui qui le lisait qui était mêlé !!!

Nos ladies d’un jour avaient arrêté leur choix d’hébergement sur l’Auberge  des Gouverneurs de Trois-Rivières.  Nous y sommes arrivés sous un soleil de plomb, pourtant la majorité du groupe revêtait leur imper.  Dame Nature s’est amusé à nos dépends durant toute la fin de semaine.  Un gros nuage noir, une menace de pluie battante, mais jamais sur nous finalement.  Nous nous sommes retrouvés plus mouillés d’avoir eu chaud dans notre imper que si nous avions passé sous la pluie !!

Heureusement, l’hôtel offrait une terrasse avec piscine au deuxième étage d’où nous pouvions sentir une brise des plus agréables.

La pluie, nous niaisant encore avec ces nuages isolés, a attendu que nous soyons prêts à partir pour notre réservation au restaurant pour se mettre à tomber.  Taxis, imperméables, parapluies, toutes les solutions ont servi pour s’y rendre.  Et le temps d’arriver, la pluie avait déjà cessé.

Restaurant Moose à Trois-Rivières, si vous avez une chance d’y aller n’hésitez pas. Succulent.

Durant cette fin de semaine se tenait le mondial des Amuseurs publics dans les rues de Trois-Rivières.  Acrobates, jeux d’échec géants, joueurs de blues, les Beatles à la manière RBO, plein de gens déambulaient à travers tous ces divertissements.

Nous y avons passé une très belle soirée.

Le lendemain, nous avons pris la route 138, c’est-à-dire le Chemin du Roy, pour nous rendre à Québec, au Tim Horton sur Duplessis pour casser la croûte avant de traverser le parc des Laurentides.

Là encore, Dame Nature s’est joué de nous en nous envoyant quelques nuages et des rideaux de pluie mais toujours avant que nous arrivions ou après que nous soyons passé.

Elle a gagné la partie un tout petit 10 minutes avant d’arriver à l’Étape.   Nous avons dû toutefois rajouter quelques doubles à l’Étape car la température avait chuté de quelques degrés.

La gang s’est séparée en deux à partir de là, ceux allant vers le Saguenay et ceux vers le Lac.  Après les salutations et les remerciements pour cette fin de semaine merveilleuse, nous avons tous repris la route direction maison.

Malgré beaucoup de trafic et quelques nuages menaçants, tout le monde est arrivé à bon port fatigués mais heureux.

Merci à nos deux ladies d’un jour pour ces plaisirs et découvertes, merci à nos autres ladies d’avoir acceptésde se joindre à cette activité, merci à nos gentlemen pour avoir veiller sur notre bien-être. Merci aussi à une lady sans qui nos journées n’auraient aucune couleur, c’est-à-dire Dame nature.

Vous nous confirmez à chaque fois votre fierté de faire partie du chapitre HOG Lac St-Jean.

Merci, vous nous donnez des ailes pour continuer.

Louise Limoges

Comments are closed.