Drag de motos, Ste-Perpétue 3 juin 2011

Ste-Perpétue, les 4 et 5 juin 2011, se tenait la 21ième édition des drags de motos.

Différentes classes allant de la super modifiée aux motos de rues traditionnelles tel que Touring, FLHX etc… ainsi que quelques japonaises ont pu s’affronter sur les 660 pieds de la piste aménagée dans un rang à l’arrière du village.

Des coureurs d’expérience et d’autres à leurs premières armes nous ont donné un spectacle haut en couleur, en bruit de moteurs et en émotions. C’est assez particulier de voir un X faire un « wheely », surtout quand le pilote ne s’en attend pas !

Concernant nos membres participants HOG, quatre personnes sont arrivées vendredi soir et deux autres groupes, samedi matin. Le groupe de Jonquière et cie ont affronté le froid sibérien du Parc des Laurentides et le groupe de Roberval, celui du Parc de La Tuque. Heureusement, c’est un soleil miroitant qui les attendaient à Ste-Perpétue.

Nous avons eu la chance d’avoir avec nous un coureur de Chicoutimi qui ne pouvait participer aux drags à cause d’une blessure mais qui devait s’inscrire afin d’avoir ses points pour la saison. Nous avons donc pu en apprendre beaucoup sur l’arrière scène et les trucs des pilotes. Très intéressant.

À la fin de l’après-midi, le groupe s’est rendu à l’hôtel Le 4 Saisons de Notre-Dame du Bon Conseil où nous devions passer la nuit.

Nous avons eu un souper mémorable ce même samedi soir. Demandez aux convives ce qui se cachaient sous le fromage et où se cachaient les crevettes papillons.

Nous sommes ensuite retournés sur le site des drags pour assister au spectacle d’Éric Lapointe. Quel chanteur ! Pas tellement grand de taille mais immense sur une scène.

De retour à l’hôtel, la soirée s’est terminée pour plusieurs assis dehors à jaser, discuter, rire et constater les coups de soleil de la journée malgré le froid sibérien du matin. Ah, la température du Québec, il y a rien pour battre ça!

Nous pouvons voir que les membres ont toujours le même plaisir d’être ensembles.

Le lendemain les départs étaient différents pour chaque groupe, soit vers Québec soit vers La Tuque.  Retour plus chaud que la veille. Ont-ils eu de la pluie ? On finira bien par le savoir.

Merci à vous, irréductibles motocyclistes prêts à affronter mer et monde pour être avec d’autres membres du chapitre. Merci de foncer dans nos mille et une aventures que le comité du chapitre Lac St-Jean vous propose à chaque année.

Louise Limoges

 

Comments are closed.