Café rencontre et inauguration Comptoir RPM St-Félicien 25 avril 2009

Le 25 avril 2009, le chapître HOG Lac St-Jean et le concessionnaire RPM Moto Plus ont invité les membres des chapîtres HOG Lac St-Jean et HOG Saguenay ainsi que des propriétaires de motocyclettes Harley Davidson à l’inauguration du Comptoir RPM situé à Entreposage SNS, 900 rue de la Moraine, St-Félicien (voie de contournement). Coupe de champagne à la main, toutes les personnes présentent ont pu visiter les lieux et s’informer sur les différents produits disponibles.

M. Gervais Leclerc, propriétaire de RPM Moto Plus, était fier de faire connaître ce nouveau service offert à tous les mordus de Harley Davidson . Nous pouvons y trouver et commander des pièces, des produits de maintenance ainsi que des articles promotionnels de marque Harley Davidson.

RPM Moto Plus offre également un service de navette pour les propriétaires qui ne peuvent aller porter leur motocyclette chez le concessionnaire à Jonquière. Ce service de navette transportera votre moto pour réparations sous garantie ou rappels de service.

Le chapître HOG Lac St-Jean a profité de l’occasion pour faire un café rencontre. Plusieurs membres du chapître ont pu placoter et rire autour d’un café et de Timbits.

Nous avons fait une course de moto: un gros dé, 6 rangées et 6 motos alignées, avançant d’une case à chaque fois que le dé tombait sur leur numéro. Pari ouvert, la course a commencé au gros soleil. Le dé était-il « pipé » ? Le numéro 5 a sorti et battu tout le monde à plate couture.

La pluie nous a toutefois surpris vers la fin de l’après midi et les quelques 40 motos présentes se sont empressées de reprendre le chemin du retour.

Quarante trois motos et plus d’une soixantaine de personnes ont pu profiter de cette belle journée ensoleillée jusqu’à 15h30. La pluie s’est cependant manifestée pour ne pas nous faire oublier que le printemps est encore très jeune. Mais cela fait partie de ce sport et fait ressortir toute sorte d’odeur. Faire de la moto c’est éveiller tous nos sens.

Louise Limoges

Comments are closed.