Bénédiction des motos, Girardville 6 juin 2009

Comme nous n’avons pu faire la Ride de la directrice le 31 mai dernier à cause de la mauvaise température, nous avons décidé de jumeler cette randonnée avec la bénédiction annuelle des motos qui avait lieu le 6 juin à Girardville.

Nous sommes donc partis de St-Félicien pour rejoindre d’autres membres à Roberval et ensuite à Métabetchouan. De là, nous avons pris la direction du Lac Vert.

Cahin, cahan, nous avons roulé sur ces petites routes de campagne avec quelques nuages menaçants au dessus de nos têtes. C’est sans doute la bulle d’énergie du groupe qui a fait fuir les nuages, car nous n’avons reçu que quelques gouttes de pluie qui ont vite fait de sécher au vent.

Nous sommes allés dîner au St-Hub Express d’Alma où d’autres membres se sont joints à nous pour continuer la randonnée autour du Lac.

Avec quelques pantalons chauds empruntés et quelques vis installées pour solidifier des pièces tombantes, nous avons pris la direction de Mistassini. Un arrêt était prévu à la cabane à patate Le chien chaud. C’est sans doute encore une fois notre bulle d’énergie qui nous a protégé des surprises de dame nature. Il a grêlé (eh oui grêlé le 6 juin, ah le printemps du lac !!) mais nous étions encore à l’abri.

Direction Girardville, avec des vents qui nous ont accompagnés jusqu’au bout, deux groupes d’une quinzaine de motos ont roulés, balancés, grimacés, mangés de la poussière poussée par le vent. Mais nous sommes restés ensembles liés par notre énergie.

Abbé Pierre Boudreault a béni tous les motocyclistes présents, tous réunis pour une même raison: la bénédiction, la protection, l’amour de ce Dieu que nous délaissons trop souvent mais qui est pourtant toujours présent dans nos coeurs lors de nos randonnées.

A preuve, les médailles, anges ou clochettes bénis que nous installons sur nos motos, sur lesquels nous nous fions pour nous protéger. Et ça marche !! Combien de personnes ont-ils protégés lors du barrage de police à la sortie de Girardville ? Combien de personnes ont-ils protégés sur le chemin contre ces grands vents fous ? Nous en connaissons tous un ou une.

Cette belle journée emplie d’amitié, de complicité, de plaisir et de poussière, s’est terminé autour d’un bon repas pour certains. D’autres membres ont préféré retourner à la maison.

Merci encore une fois pour ces plaisirs partagés.

Louise Limoges

Comments are closed.